Baye 2018.

Cliquer pour agrandirBaye est situé dans la Nièvre, en bordure du Morvan et au bord du vaste étang... de Baye... Nous serons accueillis au centre Activital qui regroupe l'hébergement en chambres et au camping, des surfaces optimales pour voler, et un club nautique. C'est Philippe Gallot qui leade le club nautique et a tout préparé sur place.

Cliquer pour agrandirLa "plage" du Centre n'est évidemment pas une vaste étendue de sable, mais est, en compensation, agrémentée d'un pittoresque verdure.

Cliquer pour agrandirSur le lac, ce n'est pas la tempête, mais c'est très bon pour l'initiation de début !


Cliquer pour agrandirJe suis arrivé Vendredi, assez tôt. Avec François et Philou, nous allons faire une petite reconnaissance de la surface de vol du samedi sur Collancelle. Petite pause sur la place de l'église, belle mais malheureusement crépie pour protéger les vieilles pierres !

Cliquer pour agrandirDe magnifiques coqs se promènent en liberté en faisant le tour de la place et même en traversant le goudron sans vergogne.

Cliquer pour agrandirRien ne nous presse, nous faisons une petite pause pour la soif, Grimbergen pour nous et Perrier pour Philou, soucieux de sa santé (ou de son image)...


Cliquer pour agrandirNous ne sommes pas trop gênés par la circulation, les coqs non plus. Sur la table, le Perrier de Philou atteste mes affirmations.

Cliquer pour agrandirRetour à la base, Philou a sorti son blouson CVCF témoignage de quelques années de fidélité au club !

Cliquer pour agrandirDevant la bâtiment d'accueil une mare "nature" et 2 ragondins qui ont creusé avec leur famille des terriers dans les berges !


Cliquer pour agrandirSamedi matin, nous nous retrouvons sur le terrain vu hier, en très bonne condition pour nous, herbe basse et peu de bouses, séchées pour la plupart... Le site est agréable, au bord d'une route très peu fréquentée...

Cliquer pour agrandirLes participants arrivent peu à peu mais il reste beaucoup de place !

Cliquer pour agrandirFrançois monte, évidemment, la grande manche du CVCF, sous une queue de style emprunté à Claude (ou prêtée par lui ?) !


Cliquer pour agrandirClaude mettra aussi pour le moment un delta de taille modeste (comme le vent), avec ses queues typiques...

Cliquer pour agrandirGeorge Piquet est venu aussi, avec madame. Il monte un Plano qui vole très bien malgré les critiques sur le poids des bambous, la porosité du tissu coton, etc. !


Cliquer pour agrandirJe ne sais pas qui a monté les 2 cerfs-volants qui représentent remarquablement de séduisantes jeunes femmes à la chevelure noire. Mais la forme très cintrée ne permet pas bien pas de comprendre le motif, dommage !

Cliquer pour agrandirVoici l'autre exemplaire, un peu mieux orienté pour la lecture de la silhouette... mais il faut savoir !


Cliquer pour agrandirAvant déjeuner, un petit pot, évidemment. Philou distribue des bandeaux qu'il a réalisés à la gloire de la rencontre.

Cliquer pour agrandirIl expose bien de face sa réalisation, faite sans doute au pochoir ou au tampon !

Cliquer pour agrandirLes jeunes sont moyennement intéressés par ce qui vole, la concentration est plutôt sur la tablette..


Cliquer pour agrandirJe m'éloigne un peu du terrain pour explorer. La surface de vol est à droite de la haie, et on voit de loin les cerfs-volants sur fond de l'église de La Collancelle..

Cliquer pour agrandirClaude a lancé un de ses spectaculaires Flow-Forms, enluminé de nombreuses queues de création personnelle....

Cliquer pour agrandirLà-haut, une nacelle, les aérophotographes sont en action ! Le paysage, les cerfs-volants et les cerfs-volistes, l'église de la Collancelle offrent de bons sujets...


Cliquer pour agrandirLe vent est suffisamment monté, je sors une de mes deux grues qui volera bien. On voit quelques passages de vraies lors des migrations, mais elles ne s'arrêtent pas...

Cliquer pour agrandirUn générateur de bulles, actionné par le moulinet rouge sous la perche amuse beaucoup les enfants qui s'entraînent au volley ou au foot !


Cliquer pour agrandirPour l'aérophoto, Christian a levé son Yakamate, un dérivé de Dopero doté d'ailettes de remise dans l'axe amortissant les mouvements de lacet !

Cliquer pour agrandirLe clocher de l'église est évidemment un centre d'attraction très séduisant et il est souvent survolé par d'agaçants moustiques...

Cliquer pour agrandirLes 2 aérophotographes, François et Christian se retrouvent évidemment au même spot de visée !


Cliquer pour agrandirComme à son habitude, Claude égaie l'ambiance en improvisant sur sa guitare à 3 cordes de fabrication maison, style Steam-Punk, assemblage de pièces disparates mais esthétiques ! Le son graillonne malheureusement un peu, la batterie étant presque à plat...

Cliquer pour agrandirAu soir, nous nous retrouvons dans le domaine de Philou, au club nautique, avec une ambiance pittoresque et sympathique au bord de l'étang de Baye.


Cliquer pour agrandirMonsieur le Maire et Madame viennent nous rendre visite car Philou est connu dans le pays et met toujours en avant la commune !

Cliquer pour agrandirPuis retour à la Base Activital pour le dîner ! Philou a mis son T-shirt promotionnel et folklorique !


Cliquer pour agrandirDîner servi à table, copieux et bon... La salle a manger très vitrée reste en contact avec la Nature...

Cliquer pour agrandirDimanche matin, changement de terrain, on se retrouve sur celui qui est proche du Club Nautique, au bord de l'Etang... Les pêcheurs y accèdent, mais n'ont droit qu'à 3 carnassiers (sangre, perche, etc.) par jour, dont un seul brochet !

Cliquer pour agrandirVent léger, je sors mon Goéland qui se comporte bien dans ces vents (s'ils sont plus forts, il se déforme trop).


Cliquer pour agrandirUn cerf-voliste n'a pas eu de chance, il a mis son Power Sled (??) dans le canal de parcage des bateaux du port... Claude aide à le sortir avant que je n'arrive juste à temps pour prendre la photo !

Cliquer pour agrandirVoilà le rescapé, roulé sur la berge ! Avec cette surface, il a dû falloir tirer fort pour le ramener !


Cliquer pour agrandirLe vent faiblit beaucoup et Christian sort 2 ballons "thermiques". En polyuréthane très fin et noir, leur contenu s'échauffe vite au soleil et les soulève comme des montgolfières...

Cliquer pour agrandirSur le chemin devant les pique-niqueurs, George Piquet pratique de son vélo spécial fait main à partir d'épaves : une toute petite roue avant, commandée par un guidon situé sous la selle...

Cliquer pour agrandirPhilou a un tas de matériel dans sa remorque... Il fait cadeau à 2 enfants de petits sleds et de bonnes longueurs de fil monobrin solide et léger...


Cliquer pour agrandirClaude s'est un peu isolé, plus en contact avec le silence et la nature au bord de l'étang pour continuer à improviser sur sa guitare...

Cliquer pour agrandirA côté du fidèle Django, Claudine range son atelier de couture au point de croix compté. Elle réalise de petits motifs de cerfs-volants dont elle fera cadeau à une autre rencontre.

Cliquer pour agrandirFin du week-end cervolistique, petit dîner "sorti du sac". François, au nom de tout le monde, remercie Philou qui le mérite largement... Mais la fête du CVCF se déplaçant tous les ans, on ne reviendra sans doute jamais, dommage !


Cliquer pour agrandirLundi matin, avant de faire le trajet retour, je pars explorer les "Voutes", c'est-à-dire les tunnels du Canal du Nivernais. Ici, vu de haut, les bateaux et le canal passent en fait sous mes pieds !

Cliquer pour agrandirVue à l'opposé, l'entrée du tunnel, une belle voute effectivement, en arc surbaissé et toute en pierre elle aussi.


Cliquer pour agrandirLe premier tunnel, celui de Mouas, faisait 268 m... Le canal se poursuit en tranchée jusqu'au suivant, le tunnel de La Collancelle qui est plus long, 758 m !


Cliquer pour agrandirLa construction est semblable à celle du précédent, mais il est beaucoup plus long, on voit à peine le petit jour de la sortie au fond...


Cliquer pour agrandirJe poursuis mon périple pour contempler les "seize écluses", une bonne portion de canal en pente qui a demandé de gros travaux ! La maison de l'éclusier indique "Ecluse de Cran, N° 2 du versant Seine".


Cliquer pour agrandirOn peut traverser sur les portes (fermées) des écluses. Le bief s'allonge en dessous...

Cliquer pour agrandirEn bleu, le mécanisme de commande des portes aval du bief. A droite, un canal pour le passage de l'eau excédentaire, l'écluse étant la plus grande partie du temps fermée en amont...

Cliquer pour agrandirLe palier de la porte de l'écluse est réglable, de manière à ce que cette porte soit bien verticale, qu'elle permette le verrouillage en force sous la pression de l'eau et surtout qu'elle assure l'étanchéité entre les portes !


Cliquer pour agrandirLa route passe sur un petit pont qui permet de voir les écluses depuis l'aval ! J'ai été un peu déçu car cet ensemble ne constitue pas un bloc architectural comme "Les Sept écluses" près de Briare, où le bief aval d'une écluse est le bief amont de la suivante, formant une succession régulière et architecturée. Ici, c'est seulement une succession peu dense d'équipements classiques...


Cliquer pour agrandirEn reprenant ma route, un château, celui de Marcilly qui paraît d'une pièce, mais est en fait un amalgame de constructions. En 1638, le propriétaire fit quelques réfections et destructions qui modifièrent l'aspect du château par la suppression des courtines et l'agrandissement des fenêtres. Le caractère défensif fut gommé au profit du confort et de l’agrément ...


Cliquer pour agrandirUn peu plus loin, ce castel est en fait la demeure de Vauban, plus agréable sans doute que les énormes constructions dont il a été l'architecte...


Baye 2018 : Une fête annuelle du CVCF (41°) dont l'agrément tient en partie au nombre limité de participants qui se connaissent tous et à une organisation préparatoire prévoyante, tant dans le choix du lieu que de l'hébergement et des terrains de vol. Elle a ici été entre les mains de Philippe Gallot qui vit sur place et connaît tous les agriculteurs qui ont offert des terrains, les édiles, les organisateurs des sites d'hébergement, etc. Et ce fut une réussite complète, merci à tous !

haut