Trouville 2017.

Cliquer pour agrandirTrouville, au sud de l'estuaire de la Seine. J'arrive vendredi après-midi, il y a déjà des cerfs-volants en l'air ! La capitainerie ronde (à gauche) nous offrira ses salles d'accueil au premier avec vue panoramique sur la mer (et ses toilettes). Le parking sur la plage nous a été à nouveau ouvert et réservé...

Cliquer pour agrandirLe temps est beau, un peu brumeux mais on peut voir le Havre de Trouville, donc c'est bon !

Cliquer pour agrandirL'organisation a prévu une grand barnum pour les boutiques et ateliers divers. Dans le fond, les beaux hôtels "normands" et "balnéaires" !


Cliquer pour agrandirOu un bel héritage du passé balnéaire avec l'orgueilleux "Trouville Palace" !

Cliquer pour agrandirLes terrains sont longés par une passerelle de promenade se terminant au phare, et longeant la Touques qui sert d'entrée au port qui abrite encore des bâteaux de pêche qui vendent leur poisson et leurs coquilles sur le marché ! De l'autre côté, c'est Deauville...

Cliquer pour agrandirLes mouettes et goélands sont partout, même dans la piscine javellisée !


Cliquer pour agrandirAu soir, petit pot d'accueil sympathique et pas sophistiqué dans la salle de la capitainerie  !

Cliquer pour agrandirEnsuite, chacun profite des tables offertes pour s'attabler avec ce qu'il a apporté ! Mais il y a comme toujours des dames généreuses qui ont apporté bien plus et le partagent !

Cliquer pour agrandirCeux là sont partis dans leur discussion et n'ont pas remarqué que l'heure du dîner avait sonné !


Cliquer pour agrandirBon, ça y est tout le monde a pris place pour une tablée vraiment conviviale ! Yvette distribue de petits colifichets qu'elle fabrique elle-même pour les offrir à tout le monde !

Cliquer pour agrandirAu soir, l'immense bâtiment du Casino est illuminé et se reflète dans la piscine abandonnée par les mouettes parties dormir ailleurs...

Cliquer pour agrandirSamedi matin, les pilotables et surtout Drôle d'Oiseau ont monté une grante tente commune et artistique sur le terrain qui leur est proposé !


Cliquer pour agrandirLes Jardins du Vent sont nombreux, avec au premier plan les machines éoliennes de Joël Goupil, à balles, à dragons, à jets d'eau, à musique, à images animées, à ailes battantes...

Cliquer pour agrandirRobert Renaud a bien sûr planté ses manches à air tournantes et largement ventilées !

Cliquer pour agrandirPatrick L'Higuinen a sorti du sommeil ses hérissons de toutes sortes ! Il en a un énorme qu'il faudrait gonfler avec un ventilateur, mais celui-ci est insuffisant compte-tenu des pertes aux coutures...


Cliquer pour agrandirJeff discute avec les cervolistes dans le parking maintenant bien rempli. Je suis garé au premier plan, à gauche, nez-à-nez avec le terrain et même un peu sur le sable qui a l'air de tenir...


Cliquer pour agrandirAvant déjeuner, petit pot d'accueil de la municipalité. Jeff remercie la municipalité (dont le représentant est à sa gauche), les services... et les cervolistes !

Cliquer pour agrandirLes cervolistes, bien disciplinés, font le cercle à distance respectueuse pour écouter en silence (ou presque) la bonne parole !


Cliquer pour agrandirDes Jardins du Vent se sont plantés. On reconnait à gauche la "remorque-caravane" des Hurricane, ainsi que leurs bannières avec la tornade !

Cliquer pour agrandirUn Nounours bleu de taille imposante s'y est ajouté.


Cliquer pour agrandirPatrick L'Higuinen a sorti son poisson-arête vert. Il a moins tendance à se retourner, quoique, de temps en temps, le sommeil le prenne !

Cliquer pour agrandirJe ne suis pas très fort en pilotables, mais cette équipe de huit est impressionnante...

Cliquer pour agrandirIl font un spectaculaire Méga-Team presque à eux tout seuls !


Cliquer pour agrandirDans le ciel, les cerfs-volants font des figures... Mais ça ne se fait pas tout seul et, par terre, l'équipe doit s'employer pour réussir les mouvements et surtout éviter les accrochages générateurs de désordre...

Cliquer pour agrandirDans le terrain de droite, la maman-baleine et son baleineau ondulent nonchalamment !


Cliquer pour agrandirUn cerf-volant original : au lieu de "boîtes" carrées, il les a faites pentagonales ! Les dessins sont ceux de son rideau de douche ! Et il vole très bien...

Cliquer pour agrandirA côté des baleines, une énorme Anguille aux nageoires multicolores !


Cliquer pour agrandirComme les autres matins, la brise de mer s'est levée, plus ou moins tard mais toujours ! Elle a maintenant une bonne force et j'ai pu monter mon Albatros qui tiendra sans problème, après correction d'une petite dissymétrie et avec des réglages plus "plats" des cambrures, pour perdre moins de portance.

Cliquer pour agrandirIl y a maintenant une belle escadrille en vol, des Gros et des plus petits ! Et les Jardins du Vent occupent à cette heure une grande surface, montant même à l'assaut du merlon du sable repoussé par les Bulls pour dégager le parking.

Cliquer pour agrandirLes "Drôle d'Oiseau" volent de conserve devant leurs bannières !


Cliquer pour agrandirSur le terrain des Gonflables, j'aime bien ce bel Hippocampe stylisé et énorme !

Cliquer pour agrandirLes pieuvres s'agitent dans le vent moyen. Leurs tentacules ondulent spectaculairement !


Cliquer pour agrandirC'est vraiment impressionnant, vu de dos, il faut dire qu'elle a plusieurs dizaines de mètres de long....

Cliquer pour agrandirTiens la manche à air du CVCF... Conçue et réalisée par Guy Gérard qui nous a quitté, elle assure encore bien, grâce à François Périault qui la transporte partout dans son fourgon pourtant pas immense !

Cliquer pour agrandirFrançois l'a aussi réparée, la partie avant ayant souffert et ne s'ouvrant plus bien...


Cliquer pour agrandirAvec une si belle météo, pas super-chaude mais bien ensoleillée et ventée sans excès, beaucoup de cerfs-volants sont en l'air et un public nombreux s'est déplacé en ce samedi.

Cliquer pour agrandirJe n'ai pas fait voler ma paire de grues ce week-end, mais j'ai joué à la tombola. Et j'ai gagné un plateau laqué avec... une paire de grue !


Cliquer pour agrandirVue de plus près, la remorque "spéciale" des Hurricane et leurs bannières de toutes tailles plantées sur le merlon...

Cliquer pour agrandirDeux membres de l'équipe au milieu de troupeaux d'oies et de... coccinelles !

Cliquer pour agrandirSous le barnum, un atelier de peinture de cerfs-volants, des coccinelles. Il y a un concours de la plus belle, à la fin du festival, et tous les enfants gagnent mais chut !


Cliquer pour agrandirAu soir, dîner offert dans la salle du Casino, un peu biscornue ce qui ne facilite pas les déplacements, mais les cervolistes sont agiles !

Cliquer pour agrandirComme souvent, Jeff a amené des ballons allongés qui se gonflent (péniblement) à la bouche (François, tu es tout rouge !)


Cliquer pour agrandirLes Hurricane volent avec des cerfs-volants Blackbird à petits ailerons, conçus il y a longtemps, mais toujours agréables en équipe....

Cliquer pour agrandirLes jeux de balles de Joël ont un succès constant auprès des enfants qui inventent constamment des variantes : lâchers de toutes les billes simultanément, ou bien où une bille rouge doit rester en tête alors que les enfants remettent constamment les balles en haut, etc...

Cliquer pour agrandirUn Huricanne pilote deux deltas à la fois. Bravo, sauf que, par manque de vent, il recule constamment et finit par marcher sur Megoel que j'avais posé sur une grille en attente de vent. Une barre cassée, mais il s'est aimablement empressé en démontant une de ses cannes pour me donner le tronçon qui m'a permis la réparation...


Cliquer pour agrandirEn déjeunant, on a pu entendre des bruits de "gros cylindres", mais on mangeait. Eh bien les motos sont garées là, pas étonnant qu'on ait entendu le bruit, à bout portant sur les vitres de la salle, derrière...


Cliquer pour agrandirLa preuve que j'ai réparé, la brise de mer s'étant levée avec l'ensoleillement, Megoel est en l'air, pas trop haut sinon il paraît petit : la plus haute estimation des spectateurs est 3 m alors qu'il en fait 8 !


Cliquer pour agrandirUn petit Méga-team tourne encore en cette fin d'après-midi du dimanche, devant le fond des gonflables et autres (surtout porteurs)...


Cliquer pour agrandirDimanche soir, on nous invite à "finir les restes"... Et des restes, il y en a, on se dit qu'ils en ont achetés spécialement !

Cliquer pour agrandirA la tombée du jour, vu des verrières de la salle de la Capitainerie, derrière le phare, le soleil se couche dans la brume au-dessus de l\'avant port sur la Touques...


Cliquer pour agrandirUn petit tour à pied matinal sur la plage qui a retrouvé son ampleur, débarrassée des bannières, hauts-parleurs, barnum, Jardins du Vent, cervolistes et public. Puis départ tranquille... Enfin, tranquille, j'ai quand même failli rester enlisé dans le sable du parking, un peu plus grand que le goudron peu visible... Mais après une dizaine de manoeuvres avant-arrière, j'ai fini par m'en sortir et prendre la route...

Cliquer pour agrandirEn partant, un mini-arrêt pour immortaliser la Grande Roue vue de loin auparavant depuis la plage... Sa présence semble un peu incongrue, mais après tout, c'est la fête !


Trouville 2017 : Une des meilleures ambiances de la saison grâce à l'organisation de Jeff et Yves, de bien d'autres bénévoles et de la Municipalité ! Une excellente météo cette année, pas de pluie, des vents allant de zéro le matin à une bonne brise l'après-midi, il y en a eu pour tous les goûts ! On reviendra !

haut