Fécamp 2017.

Cliquer pour agrandirFécamp, sur la Manche entre Dieppe et le Havre... Vendredi, je passe par Rouen et son pont levant techniquement parfait. Mais il n'est plus levé depuis plusieurs années (pour la prochaine Armada, peut-être ?)...

Cliquer pour agrandirLe vaste port de Rouen n'est en conséquence plus fréquenté par de grands navires qui ont peur d'y être bloqués si le pont a un problème comme c'est arrivé "avant"...

Cliquer pour agrandirLes anciens hangars du port ont été "réhabilités" et affectés à divers commerces, dont en particulier des restaurants avec terrasse offrant une belle vue sur la Seine !


Cliquer pour agrandirArrivée en fin d'après-midi , déjà un petit pot entre participants, surtout les camping-caristes ! De gauche à droite, Jean Luc Vansnickt, Wendy notre fervente anglaise, Mme Dubuisson, Bernard et Magy Clerc, nos assidus amis suisses et Geneviève Vansnickt, assise.

Cliquer pour agrandirYves a affiché la collection de très bonnes photos prises l'an dernier quand ces dames avaient présentés un numéro d'ensemble "Charleston" lors de la soirée... Un concours consistait à trouver la danseuse de la photo du centre en bas...

Cliquer pour agrandirPour fournir encore un peu plus de matière aux gâteries du pot (qui n'en manque pourtant déjà pas !), Bernard Clerc a amené un fromage suisse qu'il tranche en copeaux ultrafins à l'aide de ce rabot inversé qu'il tient de son père. Notez les pieds arrière qui s'appuient sur le bord de la table pour permettre de pousser le fromage.


Cliquer pour agrandirToujours vendredi après-midi, je fais prendre l'air à une de mes 2 grues que j'ai un peu modifiée dans la semaine pour diminuer la dissymétrie !

Cliquer pour agrandirOn retrouve avec plaisir le Pirate P'tit Michel qui a dû s'absenter longtemps !


Cliquer pour agrandirSamedi matin, calme... Les Hurricane déjeunent dans leur caravane richement décorée...

Cliquer pour agrandirLoïk Lamalle a sortit une palette de Eddies à quille que bradait à 5 € un Carrefour Market... Intéressant par la variété des couleurs et l'assemblage peu fréquent (sans parler de la quille, rare)...


Cliquer pour agrandirSylvie Perry a ressorti un de ses CVs anciens, mais qui mérite bien d'être montré !

Cliquer pour agrandirElle a mis aussi un de ses deltas, plus classique et somptueusement décoré, lui aussi... Elle m'a confié qu'elle en ferait d'autres seulement s'il lui venait une idée intéressante, dommage !

Cliquer pour agrandirOn pourrait penser que celui-ci est un Rolloplan. Mais en fait, il est doté d'un caisson Conyne qui dépasse même à l'avant !


Cliquer pour agrandirLe Tambour de Michel Dubuisson est particulier : il est rotatif comme le souligne le mouvement des queues ! Il est pour cela doté d'ailettes, intérieures pour ne pas gâcher la ligne !

Cliquer pour agrandirOn voit assez souvent cette petite baleine rouge... Mais l'ouverture avant type Flow-Form gâche un peu la ligne et la vraisemblance !

Cliquer pour agrandirSur la promenade, Bernard Ghesquières (je crois) a monté ses "squelettes pirates" attachés aux réverbères...


Cliquer pour agrandirCette année, pas de petit barnum sur la promenade. Le club a pu disposer de l'une des 2 baraques de bois, plus résistantes au vent et aux intempéries ! Quel dommage, il n'a pas plu, ou si peu !

Cliquer pour agrandirUn petit tour en arrière de la digue... Tout en haut, une grande place permet d'abriter les monstres de la route comme celui de Joël Lassey !

Cliquer pour agrandirDans la descente, les autres, les plus grands en long à droite, les autres en épi à gauche...


Cliquer pour agrandirSur le parking de la Capitainerie, les bateaux plus ou moins en réparation. Les autres sont mouillés aux pontons dans le bassin entrevu derrière.

Cliquer pour agrandirPlus à gauche, des lignes plus anciennes avec la tonture cambrée de la coque....

Cliquer pour agrandirMichel Dubuisson, je crois, est très actif et a sorti ce train de cols cravatés...


Cliquer pour agrandirCette fois de Robert Brasington, cet oiseau féérique à la longue traîne (mais construit effectivement par Magi Walter dans un atelier).

Cliquer pour agrandirEt de même celui-ci, d'une grande délicatesse !


Cliquer pour agrandirAu sol comme dans les airs une multitude de créations et pas trop de gros gonflables...

Cliquer pour agrandirSur la route, le beau chat des Ghesquières dispose de son abri de plage personnel !


Cliquer pour agrandirAvant le dîner de fête, offert dans le grand barnum, LE pot officiel du festival, sous l'auvent du hangar (pour s'abriter du vent surtout !). Ces dames sont déguisées comme l'an dernier, mais plus légèrement, en Bunnies (non, pas le "costume minimal", juste les oreilles).

Cliquer pour agrandirEt côté pile, le pompon de rigueur n'a pas été oublié !


Cliquer pour agrandirDans la tente, cuisse de canard confit aux petites pommes de terre et tous les à-côtés. Ensuite, un seul musicien mais hyperactif, à la fois DJ, instrumentiste, animateur et chanteur de très bonne qualité.

Cliquer pour agrandirEt puis, farandole pour tout le monde, joyeuse ambiance, cliquez pour une video !

Cliquer pour agrandirValérie a amené un sac de perruques que tout le monde essaiera !


Cliquer pour agrandirValérie elle-même s'est métamorphosée en blonde étincelante.

Cliquer pour agrandirJean-Luc a établi judicieusement sa grande arche en bordure de la zone préférentielle des cervolistes... Le grand mât à gauche est armé de rubans qui flappent en continu, surprenant mais un peu lassant...


Cliquer pour agrandirChristian Tuyns joue avec un pilotable bizarre : ses angles sont opposés à ceux des 2 lignes classiques... En fait, il l'a repris d'un cerf-volant espagnol qui se pilotait en 3 lignes avec une seule poignée (d'où le nom de Joystick Kite). Mais il l'a transformé en 4 lignes !

Cliquer pour agrandirEn vol, on peut voir la structure particulière avec un mât central qui pousse sur un jonc qui fait toute la dorsale pour bien tout tendre. On trouve le plan ici (en espagnol...) : http://www.kiteplans.org/planos/joystick/joystick.html .

Cliquer pour agrandirMichelle l'Higuinen a présenté encore son élevage de porcs-épics, mais sans les tableaux adaptés à chaque saison...


Cliquer pour agrandirDidier Eyraud a créé ces belles bannières à partir d'un rideau de douche qui comportait ces cercles argentés intégrés à la toile...

Cliquer pour agrandirLe déjeuner est offert sur le port. Yvette fait poser les participants à travers ce cadre vide mais bien décoré...


Cliquer pour agrandirJe surveille la grue qui apporte une nouvelle flèche à l'Abbaye de la Bénédictine...

Cliquer pour agrandirTi'Mimi s'est fracturé la cheville. Yves n'est pas en train de lui faire une vidange, mais il inscrit sa signature sur la seule place qui reste...

Cliquer pour agrandirLes cerfs-volants qui font le concours commencent à apparaître. Ce grand Guibi semble normal, mais en fait, il comporte de larges ouvertures autour du motif central.


Cliquer pour agrandirCe splendide engin est l'oeuvre du Hollandais Jan Donkers, accompagné de Dorothea. Il comporte 2 cercles de spi joints au bord externe mais séparés et tirés vers le centre en 3D par un mât vertical et de nombreux tendeurs.

Cliquer pour agrandirEn vol, il aura cet aspect... enfin, on suppose car il y avait trop de vent pour lui.

Cliquer pour agrandirLes tubes du tour sont en alliage d'aluminium destinés originellement à des tentes d'alpinistes, donc doivent résister aux vents et à une surcharge de neige ! Ils comportent d'origine un raccord et Jan les a assemblés par commodité en sections de 3 tubes.


Cliquer pour agrandirJoël Goupil a créé ce modèle qui comporte de nombreux moulinets à aubes. "8+3", c'est le nom qu'il a donné à sa création...


Cliquer pour agrandirLes résultats du concours sont annoncés par Laurent Buquet, le président du club de Fécamp. C'est Christian Tuyns qui remporte la palme avec ce beau noeud (celte, je crois)...


Cliquer pour agrandirJan Donkers est tout heureux de recevoir une belle coupe pour son oeuvre si originale, ce grand cercle double, même s'il n'a pas pu voler...


Cliquer pour agrandirJoël Lassey reçoit le troisième prix pour un cerf-volant figurant le Mont Blanc...

Cliquer pour agrandirLe quatrième prix est attribué à Joël Goupil pour son "8+3" qui a très bien volé...

Cliquer pour agrandirJ'ai bien aimé la caisse pentagonale de Jean-François Lendron !


Cliquer pour agrandirPatrick L'Higuinen a emporté le cinquième prix pour ce Bugs Bunny remarquable surtout par la perfection de la couture.


Cliquer pour agrandirLes filles du fan-club de Dominique Cottard remportent des prix ! Et ce n'est pas du favoritisme charitable, elles sont toutes contentes...


Cliquer pour agrandirNotre ami belge est bien classé, il a été chercher son Guibi à lui, splendide, pour le présenter à Madame la Maire...


Cliquer pour agrandirTof (Christophe) manifeste un enthousiasme exubérant pour son classement...

Cliquer pour agrandirMonique Lassey a présenté cette belle tête de renard... je ne suis pas sûr qu'elle soit d'elle, la Maison du Cerf-Volant en vend, de plus petites me semble-t-il.

Cliquer pour agrandirMarc Levesque (vous savez, Marc et Sophie) a réalisé un beau Rokkaku dont je n'ai pas compris la symbolique mais ce n'est pas important. Sans doute inspirée par un rêve...


Cliquer pour agrandirBon, finalement, je vous montre la feuille de classement si vous ne vous y retrouvez pas (comme moi)... Si vous regardez tout en bas, vous me verrez, mais Laurent m'a dit qu'ils m'avaient oublié en faisant les comptes, alors ils m'ont collé là...


Je resterai le dimanche soir pour partir tranquillement lundi matin hors de la presse. Il y aura même un dîner (en plein air, le barnum a été démonté) mais il fait beau. On est censé finir les restes, mais il y en a beaucoup trop comme toujours à Fécamp, ils ne savent pas mesquiner...

Fécamp 2017 : Une bonne météo tout le week-end, ce n'est pas souvent le cas. Un vent qui a permis de bien voler, pas une tempête ou il faut s'espacer largement sur la plage de peur de se faire couper ! L'ambiance comme d'habitude est sortie de l'ordinaire et généreuse, bien qu'aucune contribution n'ait été demandée, c'est à souligner... A l'an prochain !

haut