Estivol 2017.

Cliquer pour agrandirEstivol, ça se passe aux Monts de Blond, un peu au nord de Limoges. Comme c'est loin, je pars le jeudi. Je passe près de Chartres dont les flèches trouent le ciel... Au premier plan la voie en T inversé de l'Aérotrain de Guy Bertin, sustenté sur coussin d'air et mu par un turboprop voire un réacteur. Il a atteint en essai 422 km/h, bien longtemps avant le TGV ! Un projet de ligne Cergy - La Défense a été signé, mais torpillé par la SNCF...

Cliquer pour agrandirFinalement, comme ça va, je décide de reporter mon escale/étape prévue vers Blois, puis, à force de reports, je finis par aller directement à Blond! Je fais quand même une pause à Salbris en Sologne, au bord de ce pittoresque étang.

Cliquer pour agrandirJ'arrive donc jeudi vers 19 h. Il y a déjà des avions à faire de la voltige dans le ciel de la piste en herbe aménagée par le club pour ces rencontres multi-disciplinaires !


Cliquer pour agrandirIl vient de pleuvoir mais les quelques cervolistes déjà présents se retrouvent autour de la bâche/tente de Mouche et Gaelle... et du pot qu'ils offrent !

Cliquer pour agrandirVendredi, sous le hangar, malheureusement un peu à l'écart du chemin normal des spectateurs, Daniel Guignet prépare son exposition sur les Trains Volants, avec beaucoup d'images de cerfs-volants anciens. Ici il monte sa nacelle qui a volé à Berck avec des passagers dont entre autres JP. Arnould.

Cliquer pour agrandirFrançois Périault, de son côté, installe son exposition d'aérophotos : des plaques de tôle où les photos seront fixées par de petits aimants... Plus loin, il y aura aussi un amateur d'oiseaux qui présentera des vidéos et des Quizz.


Cliquer pour agrandirPlus loin, sur le terrain arrière, des châteaux gonflables, des trampolines à élastiques et des manèges traditionnels comme le tir à la carabine sur des ballons, ou la pêche aux canards flottants !

Cliquer pour agrandirSamedi, les choses sérieuses commencent avec des baptêmes de l'air sur autogire ! Le pilote vérifie soigneusement le brélage du passager car il n'y a pas grand-chose d'autre pour le retenir !

Cliquer pour agrandirAu sol, la Souricette a été montée ! Cet ULM de fabrication artisanale majoritairement en contreplaqué vole à très basse vitesse. Son propriétaire a annoncé que c'était sa dernière année.



Cliquer pour agrandirSur le terrain, des maquettes volantes attendent leur créneau... Celui-ci est régi par le Directeur des Vols selon un planning bien défini d'avance. Il y a là au premier plan un chasseur à réaction (on voit la tuyère qui dépasse), un monoplan de voltige, un biplan et 3 planeurs, à tracter par le biplan.

Cliquer pour agrandirEntre le terrain des cerfs-volants et celui des avions (avec sa piste), il existe un terrain à tout faire pour les commerçants, les stands divers et... les Jardins du Vent... Joël Goupil a planté le sien, avec ses incroyables machines tournantes.


Cliquer pour agrandirLe team CoutouFly (patronné par... le sieur Coutouli !) a planté divers assemblages de toiles, velums, etc. comme les "cheveux" et le "Tipi" !

Cliquer pour agrandirIl a aussi créé cette splendide fleur de lotus...

Cliquer pour agrandirA gauche, son corridor de velums majoritairement blancs !


Cliquer pour agrandirUn petit coup d'oeil en passant près des autogires : on voit tout de suite que c'est du travail sérieux et des machines puissantes (à moteur BMW, de moto peut-être) !

Cliquer pour agrandirPlus loin, un stand vend des maquettes et des livres sur l'aviation, le tout de qualité... Ici une maquette du F40 qui en fait a surtout servi, modifié en biplace pour l'écolage sous le nom de T33. Il a conservé les bidons en bout d'aile, mais carrément en saumon, pas en-dessous comme ici...

Cliquer pour agrandirMarc Devise et Françoise ont aussi monté leur commerce de cerfs-volants de toutes natures, exotiques initialement mais de moins en moins...


Cliquer pour agrandirSous cet abri, les modélistes aériens, avec une nacelle de mini-montgolfière, un monomoteur puissant et un biplan allemand ! Ils bricolent une soufflante qui permet le gonflage initial des Montgolfières (minis)...

Cliquer pour agrandirUn acrobate champion au moins national, présente des figures époustouflantes soulignées par une traînée de fumée !

Cliquer pour agrandirLa suite de la même figure après une "cloche" et reprise de vitesse...


Cliquer pour agrandirSous le hangar, les expos sont maintenant montées. Daniel présente de nombreuses photos de cerfs-volants anciens utilisés en train, ainsi que des siens qui m'ont levé à Berck l'année dernière...

Cliquer pour agrandirPour ceux qui doutent du "Madiot" du CVCF, une photo authentique du Georges qui est le vrai inspirateur de notre icône....

Cliquer pour agrandirUn porteur Pantenier dans le même rôle, efficace sans doute mais vraiment pas très esthétique....


Cliquer pour agrandirUn autre train, à l'époque des grands concours de lever, porté par des Dorant, jamais entendu parler mais on le trouve après recherche dans les cerfs-volants anciens.

Cliquer pour agrandirPas un train, mais un ensemble de Codys de taille décroissante !

Cliquer pour agrandirLe soir tombe, il y a du vent et il ne fait pas froid, beaucoup anticipent le vol de nuit comme le hibou de Bernard, ma Mauve en haut à droite et plusieurs deltas ou pyros...


Cliquer pour agrandirVol de nuit, avec un vent suffisant pour beaucoup. Je n'ai pas d'éclairage alors j'arrêterai tôt ! D'autres volent couverts de LED comme ce cycliste dont les roues tournent...

Cliquer pour agrandirUne photo du vélo, plus petite et nettement dédoublée mais où on distingue bien les roues !


Cliquer pour agrandirTrois Montgolfières ne voleront pas (trop de vent) mais offriront un gonflage nocturne avec éclairage intérieur par les brûleurs !

Cliquer pour agrandirIci, on voit la mini-Montgolfière. Un seul des grands ballons a un brûleur très éclairant, on m'a dit que c'était un "brûleur à vaches" pour écarter celles-ci en cas de posé dans une prairie !


Cliquer pour agrandirDimanche matin, un tour vers les stands comme celui des maquettistes navals exposant leurs oeuvres aux détails très poussés !

Cliquer pour agrandirLes "gros", avec tous les détails, les filins, les équipages... Jusqu'au FK 739506, de Fécamp, donc, Navire de soutien & recherche des pêches, construit en 1989 !


Cliquer pour agrandirEt puis un spectacle qui m'a passionné, l'exhibition de rapaces ! Le maître fauconnier présente au poing un grand duc Bubo, africain, de belle taille !

Cliquer pour agrandirLes autres rapaces sont exposés et en attente sur des supports divers, toujours en bois pour que les griffes accrochent...

Cliquer pour agrandirUn Pygargue, aigle pêcheur symbole des USA et de taille impressionnante est posé presqu'au sol sur une grosse souche.


Cliquer pour agrandirUne Buse de Harris, un faucon aux longues pattes nues (il se pose sur les cactus !)... Il chasse au vol des oiseaux, souvent en groupe familial.
Plus loin, vous verrez un peu les démonstrations en vol...

Cliquer pour agrandirSur le bord de la piste, des paramoteurs attendent le créneau du Directeur des Vols, très conforme au planning à la minute près toute la journée !


Cliquer pour agrandirExhibition des boomerangs qui lancent à des distances énormes, avec un retour précis en main (en courant un peu)...

Cliquer pour agrandirUn autre rattrapage, claqué entre les 2 mains...


Cliquer pour agrandirEn bordure du terrain, des spectateurs de tous âges comme cette jeune demoiselle dont les parents ne cachent pas leur opinion...

Cliquer pour agrandirLe champion d'acrobatie revient faire une démonstration, aussi bluffante ! Des tonneaux déclenchés en montée qui se transforment quand la vitesse s'annule en vrille à plat, on a l'impression qu'il marche à reculons !


Cliquer pour agrandirLa fumée persiste bien dans l'atmosphère humide, on retrace la descente en tonneaux ou en vrille et la remontée à la verticale...

Cliquer pour agrandirEn poussant fort sur le manche, une ressource et remontée dos avec pleins de "g" négatifs !

Cliquer pour agrandirDépart pour Limoges en tonneaux enchaînés à grande vitesse de rotation montrant la grande efficacité des commandes de cet avion de voltige spécialisé...


Cliquer pour agrandirUn planeur tracté par son remorqueur vient faire 3 passages sur la piste. En descente, il doit sortir les aérofreins pour ne pas doubler l'avion !


Cliquer pour agrandirRetour sur les oiseaux avec le Grand Duc Bubo présenté initialement...


Cliquer pour agrandirNous avons formé un grand cercle pas si grand. La demoiselle reçoit sur son gant la Buse de Harris envoyée par son partenaire depuis l'extérieur du cercle...


Cliquer pour agrandirElle la relance ensuite au-dessus des spectateurs qui la voient arriver juste de face, mais elle vise bien et remonte à ras de leurs têtes...

Cliquer pour agrandirLa Belle et la Bête... Cette fois, c'est l'aigle pêcheur... Heureusement, ses plumes font du volume mais il n'est pas si lourd, moins de 2 kg, à porter à bout de bras quand même...

Cliquer pour agrandirL'aigle repart vers la main du fauconnier que l'on voit dressée entre le poteau et la maison ! Les 2 partenaires tiennent à chaque vol une "beccade" en main, morceau de viande donné en récompense...


Cliquer pour agrandirLe fauconnier (ou "autoursier") se promène au milieu des spectateurs et discute avec eux !


Cliquer pour agrandirCa permet de voir le rapace de près ! Le monsieur derrière cramponne sa fiancée de peur de la voir enlevée par l'aigle au cas où !


Cliquer pour agrandirRetour dans le hangar où est présenté un simulateur de vol, à la disposition des volontaires...


Cliquer pour agrandirA côté, grand diorama d'un cirque avec tout son environnement, véhicules spécialisés, animaux et spectateurs... et à gauche, parade des animaux sur la route !

Cliquer pour agrandirLe cirque lui même, avec son carrousel de chevaux qui tournent sur la piste.

Cliquer pour agrandirEn bas, l'église, et sur son parvis une Montgolfière... qui monte et descend au bout d'une tige discrète...


Cliquer pour agrandirA l'extérieur, un "Pou du Ciel" de Mignet, curieuse formule à 2 ailes où la gouverne de profondeur est en fait l'aile avant... Impossible avec cet ultra-léger de décrocher ou d'entrer en vrille, et il se pose sur un mouchoir de poche ! Les ailes se replient pour le transport sur une remorque, derrière une voiture !


Cliquer pour agrandirLe cockpit est d'une grande simplicité : un manche qui commande la profondeur et le lacet (entraînant le roulis), une manette des gaz, des indicateurs de vitesse, de cap et d'altitude, un chrono et sans doute une radio... Au pied du manche, un axe transversal traverse les parois et agit de chaque côté sur une biellette qui actionne la grande bielle verticale, donc l'incidence de l'aile avant...


Cliquer pour agrandirBonne journée de vol aujourd'hui, j'ai fait un vol d'altitude avec mon Rokkaku et un autre avec Megoel de 8 m à quelques mètres au-dessus de la tête des spectateurs sur le chemin, juste pour les impressionner... Au soir, un beau coucher de soleil sur les camping-cars très nombreux qui ne partiront que demain matin, Gérard Vauchan nous offre encore un diner ce soir, merci...

Cliquer pour agrandirBonne journée de vol aujourd'hui, j'ai fait un vol d'altitude avec mon Rokkaku et un autre avec Megoel de 8 m à quelques mètres au-dessus de la tête des spectateurs sur le chemin, juste pour les impressionner...

Cliquer pour agrandirSur le chemin de retour, j'étais prêt à faire encore une escale, mais j'ai pris au plus court, juste un arrêt tourisme et déjeuner à Mung-sur-Loire (prononcer "Main"). J'ai du temps finalement, je visite le beau château, je ferai un reportage lié... bientôt, car mon mois d'août est sans sorties...


Estivol 2017 : Comme toujours un accueil sympathique et généreux, beaucoup de prestations très variées, principalement en aviation, réelle sur des machines très diverses, et maquettes. Une bonne Météo, avec un vent honnête cette année et un très vaste terrain en plus de celui d'aviation, même s'il faut poser nos bêtes lors de certaines voltiges, par sécurité...

haut