Auxerre 2017.

Cliquer pour agrandirAuxerre, ça repart après une interruption de quelques années. C'est au bord de l'Yonne, je fais une étape en fin d'après-midi caniculaire sur le trajet pour diner au bord de l'eau, à Almeau. Site enchanteur sur le chemin de halage, sur un élargissement de l'Yonne...

Cliquer pour agrandirJe marche un peu sur le chemin pour me dégourdir les jambes. Tout n'est pas poétique dans le site ! Témoin ces carcasses manifestement repêchées récemment... Des voitures volées et noyées par discrétion ou par jeu, ou des escroqueries à l'assurance ?

Cliquer pour agrandirMoins bassement matériel, un couple de cygnes dans les joncs, avec 3 petits cygnons encore gris...


Cliquer pour agrandirSamedi matin, quelques cervolistes commencent à s'agiter sur ce pittoresque terrain qui domine la ville et la cathédrale Saint-Etienne, une des magnifiques églises et abbayes de la cité !

Cliquer pour agrandirLes camping-cars et assimilés peuvent stationner sur l'esplanade goudronnée du terrain. François Périault fait décoller son Georges avec un peu de difficulté, le vent est faible. Mais la température est déjà forte, nous aurons 2 jours aussi caniculaires que le vendredi...

Cliquer pour agrandirLe vent n'est quand même pas nul, je me risque à sortir mon Oiseau Bleu, de peu de surface alaire mais d'allongement important, qui lui permet de rester en l'air...


Cliquer pour agrandirFrançois réussit aussi, à grand renfort de pompage, à monter son Georges encore plus haut.

Cliquer pour agrandirRetour à la Maison des Piedalloues, le parking est bordé de lampadaires... habillés de tricot ! Si vous vous êtes comme moi posés la question, le tricot n'est pas enfilé par le haut (!) mais cousu autour...

Cliquer pour agrandirL'après-midi, le vent a encore faibli. Je sors ma Mauve, très légère qui arrive à subsister au prix d'une manipulation délicate et expérimentée ! Photo encore au zoom maxi de mon Canon Ixus 850 IS...


Cliquer pour agrandirD'autres montent aussi, en nombre quand même limité par la faiblesse et l'irrégularité de la brise. On voit le Hibou de Bernard Jusserand et un delta, de Raymond Chauchard je crois...

Cliquer pour agrandirJe confie ma bobine à un gamin, mais qui n'a pas l'air de s'y intéresser démentiellement. Je prends quand même sa photo à cause de la maman...

Cliquer pour agrandirOn verra même au prix de plusieurs heures d'efforts et d'attente, s'élever un calmar gonflable et géant ! Il est lui même soutenu par un flow-form de taille respectable doté d'une traîne stabilisatrice. Le corps du calmar peut-être interprété comme une tête turque, enturbannée et moustachue (mais je ne sais pas si c'est volontaire)...


Cliquer pour agrandirAu soir, diner offert sous l'auvent de la Maison de Quartier des Piedalloues... Un des participants vient nous immortaliser avec son drone petit mais hyper-sophistiqué avec caméra orientable et stabilisée, le drone lui même étant parfaitement stable et positionné par GPS. En fin de batterie, il revient tout seul se poser à son point de décollage avant la perte de contrôle.

Cliquer pour agrandirFrançois le suit avec émerveillement pour ce miracle de la technique !


Cliquer pour agrandirAprès diner, la température est plus supportable. Un orchestre "Années 60" animera la soirée !

Cliquer pour agrandirEt le vent n'est pas tombé avec le soir. Il est au contraire devenu très lisse et on pourra encore, passée la difficulté du décollage avec déroulage préalable obligatoire voler confortablement et au frais. Georges a sorti son rapace et d'autres quasi invisibles sur la photo sont re-montés aussi...

Cliquer pour agrandirLe droniste ne voit plus la bête, qui vole à 3 km... mais il pilote à l'aide de la caméra hyper-sensible et des infos de position GPS qu'il reçoit du drone...


Cliquer pour agrandirEn fait, le drone est relativement petit et se plie encore comme un transformer pour tenir dans le sac ! Bon, d'accord, il coûte 1200 € mais ce n'est pas extraordinaire quand même !

Cliquer pour agrandirNous verrons encore dans la nuit un "cracheur de feu", Romuald, par ailleurs cervoliste !

Cliquer pour agrandirAu matin, on ne se lasse pas de la vue depuis tout le terrain situé comme un amphithéâtre... Je descendrai, mon oiseau à la main, jusqu'en bas limité par des buissons sauvages et... une route, il faut bien. Mais le vent baisse et au retour en sens du vent, je serai obligé de me poser, sans problème dans la petite végétation...


Cliquer pour agrandirLe calme éolien permet de faire un petit tour des éventaires. Ici celui de Enedis, EDF s'étant divisé en producteurs, transporteurs haute tension (RDE), transporteurs basse tension (Enedis) et revendeurs qui passent les contrats avec les clients. Le résultat est évidemment que la dame, à toutes les questions, répond que ce n'est pas de son ressort, on ne trouvera plus personne à eng...r en cas de problèmes...

Cliquer pour agrandirDivers barnums de qualité marqués "Auxerre" sont installés sur le terre-plein, comme celui de ces vendeurs de CVs et assimilés, Festi'Vole....

Cliquer pour agrandirLes lanceurs de boomerang (des Boomistes ?) ont leur stand ici mais plus développé dans la salle de la Maison, voir détails plus loin...


Cliquer pour agrandirDivers jeux pour tous les âges sont installés près de la Maison, comme cette sorte de billard japonais où il faut lancer des boules vers des trous.

Cliquer pour agrandirUn jeune homme a emprunté le vélo de Georges, mais il le traitera comme un VLib, l'abandonnant où il a envie !


Cliquer pour agrandirUn autre jeu, une sorte de babyfoot avec un joueur pour chaque main !

Cliquer pour agrandirJetées sur la pelouse, des pièces de Lego, mais elles ne risquent pas de se perdre, vu leur taille...

Cliquer pour agrandirIl y a aussi une sorte de passe-boule démontable, plus mobile que le bonhomme la bouche ouverte de mon enfance !


Cliquer pour agrandirPhoto de promo avant le déjeuner. J'étais dedans, donc je ne l'ai pas prise ! Mais voilà la brochette des Boomistes

Cliquer pour agrandirLe déjeuner se met en place. C'est un buffet, mais avec des assiettes en dur, plus sympathiques que des imitations en carton qui se plient quand on les garnit !


Cliquer pour agrandirLe buffet est installé, plus qu'à faire la queue, rapide et ce n'est pas un problème, ça permet de parler ensemble !

Cliquer pour agrandirL'après midi, le vent est très favorable... pour une sieste ! J'ai posé mon oiseau, et mon appliqué réalisé pour les 40 ans du CVCF pend sans un pli à la canne sur laquelle je l'ai gréé...


Cliquer pour agrandirJe profiterai du calme pour visiter l'expo didactique des Boomistes... Elle comprend déjà un atelier...

Cliquer pour agrandirPuis un certain nombre de placards, clairs et bien rédigés et apportant beaucoup d'infos...

Cliquer pour agrandirCelui-ci indique les détails de la fabrication, que l'atelier enseigne aux petits et grands.


Cliquer pour agrandirEnsuite les diverses disciplines des compétitions, basées sur l'adresse et la force, ou mariant les deux...

Cliquer pour agrandirLes disciplines peuvent être très exigeantes comme celle consistant à lancer le plus loin possible et à revenir dans une zone relativement étroite  !


Bon, le vent étant ce qu'il est, personne ne va plus voler. Ce soir, Fred est malade (je lui souhaite un prompt rétablissement après les soucis de l'organisation). Ne resteront que 6 cervolistes nomades qui se partageront les restes des repas, largement suffisants et dormiront au calme sur place pour profiter de la nature... Je reprendrai la route demain à la fraîche, comme les autres !


Auxerre 2017 : J'avais gardé le souvenir du terrain magnifique avec vue sur la cathédrale, de la salle offrant un asile agréable avec ses équipements et sa grande salle, et de l'ambiance créée par l'organisation. Hé bien, je n'ai pas été déçu, sauf par la canicule, un aléa un peu pénible !

haut