Berck 2016.

Cliquer pour agrandirBerck, que je n'ai plus besoin de situer. Comme d'habitude les camping-cars des cervolistes campent sur une place vers l'hôpital civil, équipée de distribution électrique, d'un robinet d'eau, de toilettes et d'une cuve pour les "eaux" usées... Les premiers arrivés organisent un "carré" isolé du passage pour les pots et les rencontres conviviales...

Cliquer pour agrandirJ'ai pris mon enveloppe vendredi soir ainsi que la clé du cabanon CVCF situé tout là-bas vers la droite, on sera tranquille. Cette année beaucoup de nous ont eu droit comme les autres années au repas de midi, mais aussi, exceptionnellement, aux repas du soir dont 2 se prennent d'ailleurs sous la tente VIP, pratique bien appréciée. Samedi, le vent est solide, je monte une de mes grues bien qu'elle ait comme on le voit une petite déchirure au pied d'une plume d'aile.

Cliquer pour agrandirNotre terrain est calme, mais les Allemands vont débarquer, ainsi que, sur la partie droite, les Flandr'envol qui enverront moult pieuvres, méduses, raies, etc. !


Cliquer pour agrandirNotre cabanon bleu est situé, on ne sait pourquoi, tout serré contre celui d"Allemands qui monteront tout au long un mur de protection qui bouche le panorama !

Cliquer pour agrandirSur la gauche, de l'autre côté de la surface de démonstration, le terrain des Grosses Structures commence à être bien occupé.

Cliquer pour agrandirDans les jardins du vent, Wendy a construit une nouvelle pièce montée, pour les 30 ans des RICV, toujours à base de bouteilles plastique blanches..


Cliquer pour agrandirIci, avec l'aide sans doute de Peter, son mari, pour la mécanique, elle a construit un manège de belles dames vêtues de robes rouges froufroutantes !

Cliquer pour agrandirSi vous ne connaissez pas Wendy, la voici en train de bricoler un personnage. Elle reste pleine de pétulance, avec un français pittoresque mais assez compréhensible !

Cliquer pour agrandirPlus loin, Joël Goupil a planté une machine à faire des bulles, et de grosses ! Heureusement, il a un Jerrycan de liquide vaisselle et de glycérine pour alimenter tout ça !


Cliquer pour agrandir Joël a aussi réalisé un "Mutoscope", sorte d'ancêtre du cinéma ! Une suite de photos s'y succèdent donnant l'illusion du mouvement, ici, le vol d'un pilotable. Evidemment, la vitesse dépend du vent !

Cliquer pour agrandirLes musiciens de la parade se déplacent en vélo... enfin, un multicycle à 6 places...

Cliquer pour agrandirSur l'esplanade de l'Entonnoir (l'ancien estuaire du fleuve local, remblayé) les boutiques de gadgets peu liées au cerf-volisme, bonbons, jouets, lunettes, jumelles, marionnettes, champagne, etc. !


Cliquer pour agrandirPot officiel de la municipalité, comme d'habitude bien fourni et succulent en petits fours salés et sucrés... Discours, évidemment et beaucoup de rencontres et de regroupements...

Cliquer pour agrandirRetour au parking pour chercher du matériel. Notre ami belge a une remorque mais pas entièrement consacrée au cerf-volant, il a aussi un volumineux scooter 400 cm3 !


Cliquer pour agrandirJe remonte ma grue, elle intéresse des petites filles, alors je leur confie la bobine, et même si j'ai dû voiler leurs traits, elles sont charmantes !


Cliquer pour agrandirDans le terrain qui leur est consacré (mais d'autres y voleront souvent) les Saconneys des Trains-Volants se montent peu à peu.


Cliquer pour agrandirEnsuite les plus anciens. Notez que les membres de l'équipe Trains-Volants se sont fait confectionner une parka bleue à leur emblème !


Cliquer pour agrandirBruno Claes peaufine le noeud d'un des nombreux haubans qui rigidifient la structure assurant un vol stable par grand vent !

Cliquer pour agrandirSur la promenade, l'orchestre défile pour la parade, précédé des majorettes  !

Cliquer pour agrandirSur les terrains, beaucoup de cerfs-volants très diversifiés, et beaucoup de public. Dimanche sera battu le record journalier de fréquentation, attention les embouteillages ce soir !


Cliquer pour agrandirBeaucoup de monde qu'il est difficile d'empêcher de pénétrer sur les terrains... Ils découvrent le pilotable juste acheté et s'essaient au milieu de la foule !

Cliquer pour agrandirLes Jardins du Vent, avec chacun son cabanon pour ne pas avoir à charrier le matériel le soir... Et comme ailleurs, un embouteillage de public, surtout autour des automates de Joël !

Cliquer pour agrandirAccompagné de Vinita, son amie indienne, Johan Van Eeckhout, le sympathique Belge créateur de cerfs-volants à armature gonflable nous a rejoints et essaie de faire voler ce rond... humanitaire et esthétique mais peu stable...


Cliquer pour agrandirLe ciel est beau quoique bien ventilé et tous ceux qui osent se mettent en l'air. A droite, un dragon du commerce, sur le modèle de celui de Jean-Paul Maurin (de Sens) mais plus petit et simplifié. Il est cependant bien gonflé, bien raide et très stable....

Cliquer pour agrandirToujours autant de public, sinon plus et le balcon de la Promenade est noir de monde !


Cliquer pour agrandirSur le soir, "petit" pot dans le carré entre les camping-cars ! Chacun offrira le sien, et tous les soirs seront pris... Il y a à boire, mais aussi à croquer et en fait, en sortant de là, je croque une pomme et ça suffit !

Cliquer pour agrandirCe dimanche soir, les voitures font la queue depuis 16 h pour partir. On a vu les mêmes voitures pendant un bon quart d'heure !


Cliquer pour agrandirLundi matin une jolie fille vient se reposer dans le Carré ! Elle doit être bien malade car j'ai vu les Gwenn Ha Du l'amener sur son fauteuil...

Cliquer pour agrandirMichel Bérard est venu sur son scooter 70 cm3 (celui avec lequel il est allé 3 fois à Fano !). Il fait voler entre autres un Aéro-Photo de Gomès, auquel il faut du vent. Je ferai aussi voler mon "Vampire" coton/bambou, mais il se balance constamment, en limite de vent pour lui. Je le redescends pour le régler différemment, mais il ne voudra plus remonter et comme je ne suis pas très fort pour courir en ce moment, il ne fera plus que de la décoration...

Cliquer pour agrandirSur le trottoir de la promenade, le car/studio de Radio assure des émissions en direct, interviewant les personnages marquants !


Cliquer pour agrandirLà-bas au bout, le ciel est très peuplé de cerfs-volants, gonflables pour la plupart !

Cliquer pour agrandirSur la Promenade encore, des stands marins où l'on chante "Quand la mer mon-on-onte etc; et où l'on fait déguster du hareng berckois vendu au profit de la confrérie du même nom !


Cliquer pour agrandirPlus loin, encore des costumes, et les Géants qui participent aux défilés sur les épaules d'un porteur costaud...

Cliquer pour agrandirEnsuite, un gros marchand de marionnettes de tous types, françaises, mais aussi par exemple cambodgiennes dont on promène l'ombre projetée par derrière sur un écran... Mais restons français, Guignol et Gnafron ont encore de beaux jours devant eux, à voir les têtes des enfants !

Cliquer pour agrandirVus de haut, les Jardins du Vent avec leurs cabanons et leurs plantations. Joël est ici à gauche avec ses automates, on mesure bien le succès.


Cliquer pour agrandirSur le terrain de présentation, les teams qui se sont entraînés constamment sur la plage affrontent une vraie présentation/répétition au public pour s'aguerrir, une Générale dirait-on au théâtre...

Cliquer pour agrandirEt voilà, les Cerfs-Volants Folies volent en nombre (Six + une paire, le Team CVF étant composé de Jemjem, Lucie, Nico, Tof, Xavier et Clarence) !


Cliquer pour agrandirA huit, ils peuvent faire des figures impossibles aux autres, la difficulté étant de ne pas se rater !

Cliquer pour agrandirLe terrain de compétition n'est pas encore tracé, il comportera des lignes au sol au-delà desquelles le team prend des pénalités, voire une exclusion s'il sort du terrain complètement...

Cliquer pour agrandirCet énorme cerf-volant (avec porteur quand même pour le stabiliser) vole magnifiquement malgré un vent solide qui déforme un peu l'avant...


Cliquer pour agrandirOn verra aussi pas mal de trains et de dragons chinois (à disques) à des hauteurs parfois impressionnantes. Bien réglés, ces cerfs-volants tirent beaucoup ce qui assure un vol stable en toute circonstance...

Cliquer pour agrandirPar contre, quand le vent faiblit, par exemple quand la brise de mer commence à contrarier le vent de terre, les gonflables... se dégonflent et pendent tristement !


Cliquer pour agrandirLe Millenium Condor, avec ses pieds d'atterrissage, ne doit pas être confondu avec la soucoupe volante des Italiens...

Cliquer pour agrandirLa tortue aussi a bien du mal à faire bonne figure bien que sa carapace soit assez porteuse...

Cliquer pour agrandirJe remonte dans les stands, un grand barnum abrite de nombreux jeux dont pas mal sont conçus par des amateurs qui les proposent au public pour en tirer des enseignements...


Cliquer pour agrandirAussi, une variété de boules Perplexus dans lesquelles il faut faire parcourir à une bille un chemin périlleux...


Cliquer pour agrandirWilliam est un peu fatigué ce matin, alors il se fait porter...


Cliquer pour agrandirDéjeuner sous la tente VIP (nous sommes tous des VIP !)... Les Jardiniers se sont fait confectionner des vestes vertes en tissu assez léger pour être porté en permanence. Certains ont aussi un tablier de jardinier à ses goûts personnels.


Cliquer pour agrandirLe "Filet des voeux" a été reconduit cette année et commence à être bien rempli. Pour mémoire, c'est un filet auquel chacun peut accrocher une bande de Tivek (fournie par les jardiniers) sur laquelle il écrit un voeu qui sera exaucé quand le filet sera soulevé in fine par des cerfs-volants. Une dame qui avait fait le voeu d'avoir un enfant il y a 2 ans est revenue, son voeu ayant été exaucé...

Cliquer pour agrandirLe club Vulandra est venu d'Italie, avec ses Pentagones à la paire d'yeux, chacun guidant un train de cerfs-volants Eddies à queue courte...

Cliquer pour agrandirSur leur terrain, plusieurs très gros gonflables, des raies, des personnages, et bien sûr des Flow-Forms...


Cliquer pour agrandirDu côté droit, justement, quelques vrais cerfs-volants à armature et quelques gonflables, mais on voit surtout des porteurs...


Cliquer pour agrandirVoilà le vaste terrain de démo avec sa ligne limite, un ruban posé par terre et dont les cerfs-volants ou les pilotes ne doivent pas sortir..


Cliquer pour agrandirAu fond, une farandole de petits coeurs, cerfs-volants simples et volant bien, qui donnent une belle image esthétique et signifiante du cerf-volisme...


Cliquer pour agrandirLes Saconneys sont maintenant montés, et amarrés sur une ligne fixe en attendant un vent assez fort (autour de 30 km/h) pour pouvoir "lever", c'est-à-dire pouvoir, montés en train, soulever une personne...

Cliquer pour agrandirMais le vent est léger, j'ai sorti ma Mauve pour son premier vrai vol en conditions réelles... C'est en fait mon Spiralier dont la toile devenue fragile avait été taillée en lambeaux lors d'une chute dans un acacia épineux à la fête du CVCF... Je l'ai refaite en inversant les couleurs, qui ne se distinguaient d'ailleurs plus sur l'ancien, "passé" par les ans.

Cliquer pour agrandirIl a l'air de bien voler, mais il faudra que je le revoie, les ailes n'étant pas assez tendues, j'ai recopié les anciennes qui s'étaient étirées, mais la nouvelle s'est aussi étirée alors elle est trop longue...


Cliquer pour agrandirBernard Ghesquières a monté en altitude son train de petits Eddies légers...


Cliquer pour agrandirJe me dépêche de photographier le Plano de Michel Bérard avant qu'il ne le monte à ses altitudes habituelles, le plus souvent supérieures à 300 m....


Cliquer pour agrandirBon diner au restaurant avec les Gwenns qui ont mis beaucoup d'animation, un peu trop au goût du serveur... Au fond, à une autre table par prudence, Yvette avec ses amis participe quand même...


Cliquer pour agrandirAu matin, en arrivant ont voit surtout beaucoup de porteurs, mais déjà quand même une belle raie...

Cliquer pour agrandirPlus proche un beau Batman s'élève, au-dessus d'un Superman qui va le rejoindre et d'une BatWoman très sexy ondulant souplement...

Cliquer pour agrandirJe repasse dans les Jardins, où Wendy a aussi planté des rapaces nocturnes et des personnages aux coiffures voyantes...


Cliquer pour agrandirA côté, un Jardin de fleurs en matériaux naturels...


Cliquer pour agrandirSur le terrain des Gros, Vulandra a monté sa grande soucoupe volante. Je ne sais pas s'ils ont reconduit la scène des autres années où ils la posaient, laissant sortir un petit homme vert extraterrestre...


Cliquer pour agrandirUn barnum exposait les aérophotos de divers auteurs dont Wolfgang Bieck... Au milieu, un Albatros mais pas le mien, un de ceux construits (avec un peu trop de dièdre à mon goût) lors d'un atelier par les Allemands, je crois..


Cliquer pour agrandirMa Mauve ressort bien sur ce fond de nuage sombre. Mais c'est quand même un signe inquiétant pour la météo !

Cliquer pour agrandirVoici le cabanon du CVCF, à côté du pare-vent des Allemands voisins... En bord de terrain, les bannières CVCF Normandie de Christian Bécot, cousues en sens opposés de manière qu'il y ait toujours une inscription CVCF lisible à l'endroit !

Cliquer pour agrandirLa Mauve vue de derrière : on voit bien que les ailes sont détendues, en particulier sur la partie avant interne...


Cliquer pour agrandirLe mercredi, un des 2 diners prévus sous la tente VIP (hors soirée de gala). En sortant, plus un poil de vent, les bannières pendent à la verticale...


Cliquer pour agrandirEt le soleil se couche dans un flamboiement magnifique...


Cliquer pour agrandirJeudi matin, très tôt, beaucoup de monde sur la Promenade ! Alors Dominique Miquet a étalé toute sa boutique sur la chaussée, une providence pour les parents dont les enfants veulent LEUR cerf-volant !


Cliquer pour agrandirActivité cervolistique fébrile chez nos presque voisins hollandais...

Cliquer pour agrandirUn Genki monte quand même, mais il est beaucoup trop cintré, surtout pour ce vent limité...

Cliquer pour agrandirFaute de vent à leur mesure, les Trains-Volants ont monté des roues qui, elles, semblent tout-à-fait à l'aise...


Cliquer pour agrandirAu-dessous du Flow-Form jaune à traîne, un autre, bleu, aux lignes très tendues et dont l'avant me semble bien raide...


Cliquer pour agrandirEn fait, il a 8 fuseaux et de plus, le bord d'attaque est raidi par des poches étroites, 4 par fuseau... Il semble aussi y avoir des lignes de petits trous près de l'arrière de la face inférieure. Et les quilles centrales sont assez limitées, vers l'arrière...


Cliquer pour agrandirFrançois Périault a réparé la manche à air tubulaire du CVCF, réalisée par Guy Gérard il y a pas mal de temps... Il la fera voler beaucoup pour compenser une disparition de quelques années suite à une déchirure...


Cliquer pour agrandirAu soir, les Gwenn-Ha-Du offrent pour... 2 Euros une barbecue-party... Les cuisiniers sont en combi blanche pour ne pas sentir la fumée de saucisse pendant 8 jours ! Cette dame a l'air de prévoir une soif intense, mais en fait elle ne fait que transporter la bouteille, elle ne boit que du jus d'oranges !

Cliquer pour agrandirLes dernières saucisses grillent, et on commence à préparer le dessert : du camembert posé à même le barbecue et qu'on dégustera fondu, avec de grosses mouillettes de baguette...


Cliquer pour agrandirUn cervoliste costaud a le courage de sa passion et s'est fait tatouer une raie volante sur le mollet droit... Un membre de Flandr'envol ?


Cliquer pour agrandirMalheureusement, il commence à bien pleuvoir regardez la cascade au coin de l'auvent blanc) et tous les camping-caristes déroulent leurs toiles...


Cliquer pour agrandirLe lendemain, François sort son grand Conyne, et c'est reparti pour la manche du Club...


Cliquer pour agrandirGare, des ours noirs assez impressionnants et criants de réalisme ont envahi la plage...

Cliquer pour agrandirEt voilà que des blancs débarquent aussi, des mères protégeant leurs petits...

Cliquer pour agrandirAh, le vent est enfin suffisant pour que les Trains-Volants se mettent en action... Le train est monté, il faut que j'aille voir ça, même si je n'ai guère le tonus pour les aider !


Cliquer pour agrandirAprès un petit réglage sur un des éléments, le train est bien droit et cela contribue à le rendre bien stable...


Cliquer pour agrandirLe vent est assez fort pour monter le train, mais pas assez pour lever un passager... Autour de la poulie, ancrée par une chaîne au plot de 2 tonnes, on tâte la tension de temps en temps. La poulie renvoie la corde bleue et rouge du train vers le treuil à l'autre bout du terrain. La corde porte des anses épissées (qui peuvent passer dans la poulie) sur lesquelles on accroche les cerfs volants et en bas, la corde blanche que tient Bernard et qui entraînera le chariot à roulettes où sera pendu le passager.


Cliquer pour agrandirLa photographe de l'organisation prend quelques clichés qui seront insérés dans le film officiel des RICV, mais elle n'aura pas le temps d'attendre l'ascension...


Cliquer pour agrandirUn peu plus de vent, on fait un essai d'ascension grandeur nature. C'est encore un peu juste pour ce grand gaillard...

Cliquer pour agrandirCette fois, ça monte... Mais à voir l'angle de la ligne, il n'y a rien de trop, et il ne sera pas possible de le monter bien haut...

Cliquer pour agrandirBon, Daniel Guignet sort la nacelle qu'il a fabriquée cet hiver après avoir muri l'idée depuis 3 ans.... C'est une bonne occasion de l'inaugurer, avec un vent pas trop fort.


Cliquer pour agrandirSeule, elle se lève, alors on complique avec une passagère poids-plume, montée prévue à 1 m, on ne met même pas le harnais de sécurité...


Cliquer pour agrandirBon, on va quand même la monter plus haut, mais sans passager car les poids additionnés ne permettraient pas la montée... Ca marche ..


Cliquer pour agrandirOn agrémente l'expérience avec un grand drapeau prévu et gréé par Daniel avec une hampe rigide et un sac de lest, comme ceux qu'on voyait dans les concours hors conflits...


Cliquer pour agrandirJ'aime bien ces cerfs-volants à armature gonflable qui volent très bien, mais sans doute sans tirer comme ceux à armature rigido-souple inventés par Ramlal Tien...

Cliquer pour agrandirUne variante, décorée différemment

Cliquer pour agrandirMichel Bérard a lancé très haut comme d'habitude son carré en coton et bambou, muni d'une longue queue (Ca ne vole pas sans)...


Cliquer pour agrandirAvant le déjeuner, avec un peu plus de vent, les Trains-Volants feront encore ascensionner dans la nacelle Jean-Paul Arnould qui a fait le voyage depuis Nancy rien que pour ça ! C'est, quasiment une Première...


Cliquer pour agrandirAu déjeuner, ce client porte le polo d'Al-Farsi, il ne semble pourtant pas Koweiti, à première vue, ni dans la tenue, ni dans la morphologie...


Cliquer pour agrandirAprès déjeuner, les cerfs-volants seront à touche-touche, au moins dans les basses altitudes (les gonflables volent le plus souvent assez bas, pour qu'on les voie bien).

Cliquer pour agrandirFrançois a lancé son Conyne, avec la manche CVCF évidemment !


Cliquer pour agrandirEt Michel remonte son "Aéro-Photo", auquel il faut un bon vent !

Cliquer pour agrandirMichel a commencé à monter, en compagnie d'un Saconney (un plus modeste que ceux des Trains-Volants)

Cliquer pour agrandirVendredi soir, soirée de gala et distribution des prix du Championnat de pilotables (samedi, on ne peut pas, c'est le jour du vol de nuit )! Les tables sont couvertes de choses tentantes, mais on ne touche pas... pour le moment ! Vous noterez que le barnum n'est plus le même, pas de somptueux plafond drapé ni de lustres. Par contre, il a bien résisté à un coup de vent si solide que ça inquiétait...


Cliquer pour agrandirTient, un drôle de géant mi-robot, mi steam-punk mi rasta !

Cliquer pour agrandirLe voilà de face avec son masque squelettique mais souriant de toutes ses dents et énormément décoré !

Cliquer pour agrandirIl vient présider au haut de la table, suivi par l'attention générale qui se pose des questions !


Cliquer pour agrandirBeaucoup voudront se faire photographier avec lui, bien qu'impressionnant, il n'est finalement pas trop inquiétant !

Cliquer pour agrandirIl y a d'autres déguisements, moins extraordinaires mais quand même remarquables, faut oser !

Cliquer pour agrandirLa Directrice de la Communication est venue en une séduisante tenue de soirée ! Malheureusement pour son image, elle nous a lu un discours interminable...


Cliquer pour agrandirBon, pour les nuls qui n'ont pas trouvé qui était le personnage mystère, le voilà tenant son cadeau alimentaire et gourmand...

Cliquer pour agrandirHé oui, c'est Claude Lebourgeois que vous avez déjà dû voir les années passées en tête de défilé avec un chapeau haut de forme et une guitare en forme de carabine à 3 cordes à base de tuyau de laiton, de boules d'escalier et autres, Steam-Punk, quoi !


Cliquer pour agrandirRemise des Prix : on commence par la fin... Il ne reste plus que 3 teams, dont 2 français ! Puis plus que 2 ! C'est Cerf-Volant Folies qui est deuxième, hourrah ! Ils rejoignent l'estrade... tous les 6 !


Cliquer pour agrandirIls reçoivent dans la joie une grande coupe qu'ils brandissent pour nous faire participer à la liesse générale !


Cliquer pour agrandirAllons enfants, la dernière équipe sera française et Gérard fait déployer sur la table (débarrassée auparavant) un gigantesque drapeau français !


Cliquer pour agrandirDonc, c'est Start'Air qui monte sur la plus haute marche ! Ils avaient déjà occupé les premières places les années précédentes, mais là, c'est la consécration mondiale !

Cliquer pour agrandirFini de rigoler, on passe aux choses sérieuses ! Les organisateurs et les invités inaugurent par un découpage les nombreux gâteaux qui seront mis à disposition. Ils sont très bons, et j'ai eu une part double suite à une erreur de découpage, une bonne soirée !

Cliquer pour agrandirLa soirée se poursuit dans la joie. Sur une table, on crée des souvenirs en faisant signer un Révo, ou en exposant un Révo déjà signé ailleurs, je n'ai pas su.


Cliquer pour agrandirSamedi matin, du vent mais pas vraiment suffisant pour des ascensions. On se contente de lever la nacelle. Comme elle est assez légère, 3 Saconneys suffisent...

Cliquer pour agrandirLa nacelle a été équipée d'un appareil genre GoPro muni d'un fish-eye et d'une retransmission video sur laquelle nous pouvons nous reconnaître !


Cliquer pour agrandirComme le terrain réservé est peu occupé, les Gros viennent s'y établir ! Faire voler des gonflables n'est pas une petite affaire de bricolo : voici la remorque de Joël dont il a déjà sorti quelques machines ! Une baie latérale ouvrante est un gros plus pour pouvoir accéder à toutes les montures sans tout déménager...

Cliquer pour agrandirJean-Louis Cagnioncle, après avoir aménagé un corbillard en camping-car est passé à un vrai... Il utilise ici une remorque de Bernard Ghesquière qui lui a offert l'hospitalité...

Cliquer pour agrandirPour préparer le vol de nuit, je fais voler Megoel, mon oiseau de 8 m ! Il a monté bien haut mes fanions CVCF que Johan a retrouvés sur un terrain, fait voler jusqu'en Inde et rapportés après leur périple, merci Johan !


Cliquer pour agrandirIl vole bien, très stable et sans tirer dans des vents assez faibles à pas trop fort, c'est bien pour un vol de nuit où on souffre plutôt, le plus souvent, d'une brise diminuant progressivement..

Cliquer pour agrandirMichel a remis son Plano (il n'emmène pas une grosse panoplie de CVs sur son scooter) ! Un Genki à longues queues ornementales lui tient compagnie


Cliquer pour agrandirCette petite vache (2 m?) est un impressionnant travail de couture ! Je ne comprends pas comment réaliser des formes en 3D avec de petits morceaux comme ça, à moins de les mouler sur une sculpture en dur ?

Cliquer pour agrandirAu lieu de diner, je participe à un des nombreux pots pourvus de nombreux amuse-gueules qui bourrent l'estomac ! Ainsi, j'ai le temps de me préparer calmement pour le vol de nuit, de choisir et assembler la machine et même de choisir mon emplacement et de monter à une altitude de sécurité...

Cliquer pour agrandirIci, je me place sur le terrain des cerfs-volants, les gonflables sont sur le terrain de gauche et avec un vent bien disposé, il n'y aura (presque) pas de problèmes de voisinage...


Cliquer pour agrandirLes Vulandra ont mis en l'air leur soucoupe volante, mais le vent diminuant, ils ne resteront pas en l'air jusqu'au bout ! J'ai oublie de photographier Megoel qui a été pourtant bien éclairé par les nombreuses et puissantes "Poursuites", les vrais cerfs-volants étant peu nombreux. Et, après une bonne prestation quand même, un imbécile est venu installer son grand delta et est monté directement dans ma ligne. J'ai réussi à me décrocher, mais je n'étais plus assez haut pour avoir un vent suffisant et j'ai dû finalement me poser malgré 2 tentatives en courant...

Cliquer pour agrandirLes Lucioles sont arrivées, ces engins splendides qui allient ballon à hydrogène et cerf-volant ! Avec un éclairage interne de couleur évolutive et des voiles qui traînent comme des robes de mariées...


Cliquer pour agrandirLes lucioles ont une retenue comme les cerfs-volants et se déplacent comme leurs "pilotes" qui leur communiquent aussi des mouvements de marsouinage esthétiques...

Cliquer pour agrandirLe feu d'artifice aussi a soulevé l'enthousiasme avec des figures bien alimentées, splendides et variées..

Cliquer pour agrandirDes palmiers durant relativement longtemps...


Cliquer pour agrandirDes gerbes exubérantes...

Cliquer pour agrandirDe la lumière, mais aussi des explosions si nombreuses qu'elles s'enchaînent en rafale durant les "bouquets" !


Cliquer pour agrandirFrançois est décidément très attaché au "crayon" du CVCF, cette fois derrière son Saconney en spi/carbone, léger mais qui supporte mal les vents trop forts, contrairement à ceux des Trains-Volants (qui ont quand même déchiré quelques toiles lors du coup de vent de vendredi... Juste un peu de couture à refaire, heureusement).

Cliquer pour agrandirCôté gonflables, il y a beaucoup de monde en l'air, ils sont stables et ne craignent pas la proximité, ne risquant rien lors des accrochages et des crashs...

Cliquer pour agrandirJe n'ai pas encore fait voler mon Albatros, il doit se morfondre dans son sac... Je le monte, pas trop haut, il vole au-dessus du public et des immeubles dont il a déjà visité les terrasses !


Cliquer pour agrandirIl présente toujours bien si on ne regarde pas de trop près les rustines de Blenderm et les recoutures...

Cliquer pour agrandirAidé de son équipe, Daniel Guignet a mis en l'air son magnifique Arcturus, cerf-volant à armature mais quand même de grande taille !


Cliquer pour agrandirLe terrain des Saconneys semble vide, mais vous ne voyez pas une sorte de voile rose à basse altitude...

Cliquer pour agrandirIl s'agit des "Filets des Voeux" qu'on fait traditionnellement voler en fin de festival pour que les voeux s'envolent facilement jusqu'aux cieux et soient plus facilement exaucés ...


Cliquer pour agrandirEncore un petit pot dans le Carré, bien que le parking soit maintenant pas mal déserté... Mais il faut bien finir les restes (c'est le prétexte). Mais la tâche est difficile : il n'y avait plus de pastis, mais Bernard a sorti une bouteille impressionnante dont on ne pourra venir à bout !

Cliquer pour agrandirPuis un petit diner d'adieu à l'Agora pour se quitter dans la joie et terminer les tickets pour ceux qui en ont encore (3 pour moi, je n'ai plus très faim après les pots et c'est fréquent) mais qui feront des heureux...


Berck 2016 : Une très bonne année, la météo a finalement été bien meilleure que le visage maussade qui était prévu, même s'il y a eu quelques moments difficiles ! L'organisation a été parfaite et a su faire face généreusement de tous côtés, entre les cerfs-volants "statiques" à armature, les gonflables, les Jardins du Vent et, bien sûr, les Championnats du Monde de pilotables où la France s'est si bien illustrée !

haut